Feb 072017
 
DT

Le 31 janvier 2017, sur son blog, l’organisme en charge de la gouvernance technique de l’Internet prend la parole.

L’ICANN ne dénonce pas directement le décret signé par Donald Trump interdisant l’accès aux US pour les ressortissants d’Iran, Irak, Lybi, Somalie, Soudan, Syrie et du Yémen. Mais l’organisme, qui reste régit par la loi californienne même s’il s’est affranchi de la tutelle du gouvernement américain fin 2016, reconnaît être impacté.

“Nous sommes un organisme international dont le fonctionnement dépend de la participation ouverte, inclusive, transparente et responsable de bénévoles du monde entier,” rappelle l’ICANN. “Nous encourageons tous les gouvernements à soutenir la liberté de participer aux travaux de l’ICANN et d’organismes similaires.”

Continue reading »