Sep 252015
 

VW

L’extension Internet “point scandale” n’existe pas encore, mais les entreprises ont déjà bien compris comment mettre les noms de domaine au profit de leur communication. Même quand celle-ci est de crise.

Dès le début du “diesel gate”, Volkswagen a joué cette carte. Affronter l’affaire des logiciels tricheurs permettant aux diesels de la marque de passer les tests antipollution américains. Ne rien nier. Informer. Jusqu’à des déclarations très directes, comme le maintenant célèbre “on a totalement merdé” de Michael Horn, patron de VW USA.

La firme de Wolfsburg s’apprête-t-elle à passer à une nouvelle étape dans cette stratégie, celle de la communication directe par le biais de site dédiés? C’est ce que semblent indiquer de récents enregistrements de noms de domaine commevolkswagendieselinfo.com ou vwemissioninfo.com.

Lire la suite sur Le Huffington Post.