Oct 142014
 

auc

Durant la réunion ICANN de Los Angeles à laquelle Milathan participe, nous avons été informé du dépôt d’une plainte contre la société française OVH.

OVH a postulé et obtenu de l’ICANN la gestion du .OVH. Or dans le cadre du programme de création des nouvelles extensions, un opérateur d’extension est tenu de respecter un calendrier d’ouverture précis. Ce dernier doit notamment compter une période d’enregistrement prioritaire, dite “sunrise”, visant à permettre aux ayants droit de protéger leurs marques en enregistrant les noms de domaine correspondants.

D’après la plainte déposée, OVH n’aurait pas respecté ce calendrier lors de l’ouverture du .OVH. La société n’aurait pas non plus permis aux registrars ICANN qui le souhaitaient de s’accréditer pour le .OVH.

La plainte a été déposée auprès de l’équipe en charge de vérifier la conformité des opérations des gestionnaires d’extensions (registry compliance team). “Nous avons des clients qui souhaitent s’enregistrer dans toutes les extensions possibles,” a indiqué le dépositaire de la plainte à Milathan. “Or OVH n’a pas répondu à nos demandes de recevoir le contrat d’accréditation du .OVH. Nous n’avons donc pas été en mesure de participer à la période d’ouverture et nous considérons que cette extension a été déployée sans sunrise.”

Le .OVH a été lancé par le biais d’une opération de promotion durant laquelle les noms ont été proposés gratuitement. Plus de cinquante mille noms ont ainsi été déposés, ce qui fait aujourd’hui du .OVH la 6eme extension la plus populaire en terme de volume d’après le classement de ntldstats.