May 262014
 

Pangea7_poster_sqligalleryfullscreenImage

L’opération Pangea VII a rassemblé près de 200 agences de lutte contre la criminalité dans 111 pays. La cible : les réseaux criminels commercialisant des faux médicaments par le biais de pharmacies Internet illégales.

Le résultat : 237 arrestations dans le monde, USD 36 millions de faux médicaments saisis, 1 235 enquêtes ouvertes, plus de 19 000 publicités pour des pharmacies illégales apparaissant sur les réseaux sociaux supprimées et plus de 10 600 sites Internet fermés.

Jamais autant de pays membres d’Interpol n’avaient participés à une opération de ce type. Trois laboratoires clandestins ont notamment été détruits en Colombie. Surtout, Pangea VII a visé les intermédiaires de ces trafics. Les registrars qui ne respectent pas les lois et permettent aux réseaux de faux médicaments d’enregistrer des adresses Web. Les systèmes de paiement qui enregistrent les transactions et les services de livraison qui acheminent les faux médicaments.

Parmi les médicaments saisis : des pilules pour maigrir, combattre le cancer, les problèmes d’érection, la malaria, le cholestérol et même le rhume.